Democracy Lab est une ONG géorgienne créée en 2015 pour promouvoir la participation des citoyens à la vie démocratique du pays, non seulement lors des élections, mais au quotidien.

Un contexte politique singulier. Dans la jeune démocratie géorgienne, construite depuis la Révolution des Roses de 2003, la première alternance politique démocratique (sous le contrôle de plus d’un millier d’observateurs internationaux) a eu lieu en 2012. Toutefois, dans un pays où la culture démocratique demeure récente (les parents ou les grands parents sont nés à l’ère soviétique, et la Géorgie était une République socialiste soviétique),  la participation aux différentes élections au suffrage universel direct reste faible : 50% environ sur les deux dernières élections législatives.

L’engagement de Democracy Lab. À travers une démarche mêlant communication, sensibilisation et éducation,  Democracy Lab encourage la prise en main par les citoyens géorgiens d’aujourd’hui et de demain de leur propre destin.

L’enjeu de leur démarche : développer la culture et la pratique démocratique auprès des différentes catégories de la population géorgienne afin de permettre l’émergence d’un dialogue constructif et d’une relation de confiance entre citoyens et élus, élément indispensable pour assurer la pérennisation de la démocratie en Géorgie.

Au-delà de la seule promotion du vote comme geste citoyen porteur de sens, Democracy Lab mène un travail de sensibilisation des citoyens sur leurs droits, en les incitant à les faire valoir (le cas échéant). Enfin, au coeur de leur message, une idée fixe : le changement de la société commence par l’engagement de chacun à son niveau.

Explications en vidéos : interviews de Ketevan et Nino Bojgua, co-fondatrices de Democracy Lab :

Publicités